Grammaire, Vocabulaire

Le tueur de fruits en série

1. Formation
La forme passive se construit avec le verbe être et le participe passé du verbe.
Exemples :
– Un tableau a été volé au musée du Louvre.
– Ce roman est écrit par Amélie Nothomb.

Le participe passé s’accorde en genre et en nombre avec le sujet.
Exemples :
– Une piscine sera construite dans deux ans.
– Les livres sont lus par les enfants.

Le verbe être peut être conjugué à tous les temps, tout dépend si l’on parle du passé, du présent ou du futur.
Exemples :
– Le livre est lu -> présent
– Le livre a été lu – > passé-composé
– Le livre était lu -> imparfait
– Le livre sera lu -> futur.

2. Emploi
La forme passive s’emploie pour mettre en valeur l’objet direct de l’action.
Dans la forme passive, il peut être introduit par la préposition par. Ce complément s’appelle complément d’agent.
Exemples :
– Les enfants lisent les livres. -> Les livres sont lus par les enfants.(Complément d’agent)

Quand le sujet de la phrase active est représenté par le pronom impersonnel on, il n’y a pas de complément d’agent.
Exemples :
On lit des livres. -> Des livres sont lus.

Publicités